Accueil > À notre sujet > Nouvelles > 8e édition du concours annuel Projetez-la-citrouille de l’AIGNB

8e édition du concours annuel Projetez-la-citrouille de l’AIGNB

1 septembre 2010

Saluons nos ingénieurs à l’événement Projetez-la-citrouille de l’AIGNB


L’Association des ingénieurs et des géoscientifiques du Nouveau Brunswick (AIGNB) tiendra la huitième édition de son concours annuel Projetez-la-citrouille le 25 septembre 2010 au parc Waterford Green dans le vieux quartier des affaires de Chatham dans la ville de Miramichi. 

L’événement Projetez-la-citrouille de l’AIGNB a d’abord été institué par l’association en 2003 pour faire, de manière originale et amusante, de la sensibilisation au sujet des principes fondamentaux du génie tels que la friction, les trajectoires et l’aérodynamisme. 

« Nous avons lancé des citrouilles dans la rivière Miramichi à l’aide de trébuchets, de canons à air et de fusées volantes. Les grands appareils ont été conçus et fabriqués par des ingénieurs et une équipe de bénévoles » explique Kevin Gallant, ing., organisateur en chef du concours Projetez-la-citrouille de l’AIGNB. 

Ingénieur professionnel, M. Gallant est instructeur à la constituante de Miramichi du New Brunswick Community College. « Notre association était à la recherche d’une activité de relation publique caractéristique pour nous aider à faire ressortir le travail de notre association et le rôle que jouent les ingénieurs et les géoscientifiques. L’événement Projetez-la-citrouille de l’AIGNB nous aide à y arriver. »

« Cette année encore, nous propulserons des citrouilles à partir de nos canons à air créés par Sunny Corner Enterprises et des bénévoles de l’AIGNB. Le canon à air sera installé sur la rive sud de la rivière Miramichi à la marina du quai de la gare. Les citrouilles seront lancées contre une cible à environ 1 000 pieds de la berge. Le canon fonctionne à l’air comprimé à 120 livres par pouce carré. Le baril du canon a un diamètre de six pouces et a environ huit pieds de longueur, et il est monté sur une remorque utilitaire pour faciliter son transport et sa visée. On vise comme avec une pièce d’artillerie pour cibler et tirer. La citrouille peut atteindre des vitesses allant jusqu’à 70 milles à l’heure, voire davantage. »

L’équipe de bénévoles de M. Gallant pour le concours Projetez-la-citrouille comprend de nombreux membres de la section du Nord-Est d’Ingénieurs et géoscientifiques Nouveau Brunswick, notamment : Doug Howe, Sunny Corner Enterprises Inc.; Kirk Mullin, ing., Trac Industries; William Schenkels, ing., Sunny Corner Enterprises Inc.; Patrick McMahon, géosc., NBCC Miramichi; Thomas Jennings, NBCC Miramichi; Andrew Frost, NBCC Miramichi, et Brett Gallant, Sunny Corner Enterprises Inc. Des supporters de la localité tels que Leon Bremner de Bremner Farms Ltd. ont aussi prêté main forte.
 
« Je crois que notre équipe s’est portée volontaire pour ce projet parce qu’il y a encore un enfant qui sommeille en chacun de nous, explique M. Gallant. L’événement attire beaucoup d’attention de la part du grand public, et je crois que ça éveille l'imagination. Le concours Projetez-la-citrouille de l’AIGNB est une expérience scientifique pratique dont nous nous servons pour inciter les jeunes à songer aux sciences et au génie comme fantastiques options de carrière. La projection des citrouilles permet aux observateurs de comprendre un peu mieux la cinématique, la science des mouvements. Quand on étudie les sciences ou le génie à l’université ou au collège, on aborde ces éléments qui constituent les principes fondamentaux de la physique. » 

« Les ingénieurs sont en général tellement occupés à concevoir et à construire des ouvrages comme des ponts, des technologies de télécommunication et des solutions liées à l’énergie qu’ils n’ont pas le temps de se présenter correctement. Les éléments que nous inventons se font reconnaître, mais les gens derrière les technologies, c’est-à-dire les ingénieurs, sont souvent oubliés. Cette fête axée sur la famille nous permet de mettre en vedette une partie de nos activités par de bons vieux moyens traditionnels. »

« Les citrouilles sont une gracieuseté de Ralph Lockerbie de Loggieville. Les enfants peignent leurs citrouilles avec l’aide des étudiants des programmes des arts et de l’animation du NBCC Miramichi. » 

« L’Association tient aussi à remercier Emily Hanscombe de Her Cloths Closet et le quartier historique des affaires de Chatham pour tout le travail accompli pour aider à l’organisation des activités du concours Projetez-la-citrouille », précise M. Gallant. 

« Nous espérons que la collectivité sera au rendez-vous pour saluer ses ingénieurs lors de l’événement Projetez-la-citrouille de l’AIGNB. Nous fêtons le 90e anniversaire de notre association et il n’y a pas de meilleur endroit où célébrer notre anniversaire et l’ingéniosité des ingénieurs que la majestueuse rivière Miramichi — la rivière qui fait rêver. »