Accueil > Membres stagiaires > Programme de mentorat

Programme de mentorat

Programme de mentorat pour les membres stagiaires

Le programme de mentorat de l’Association des ingénieurs et géoscientifiques est conçu en tant que programme de vérification et d’orientation pour les membres stagiaires qui travaillent en génie ou en sciences de la Terre, mais qui ne travaillent pas sous la supervision d’un ingénieur ou d’un géoscientifique reconnu. Ce programme permet aux membres stagiaires de répondre aux exigences de l’inscription en tant qu’ingénieur ou géoscientifique, grâce à un processus de counseling périodique et d’examen réalisé par au moins un ingénieur ou géoscientifique qui joue le rôle de mentor.

Remarque : Il faut être inscrit au programme des membres stagiaires pour prendre part à ce programme.

Le mentor a le devoir de vérifier que le membre stagiaire reçoit la formation et l’expérience nécessaires en génie ou en sciences de la Terre pour répondre aux exigences de l’inscription et, à tous les trois mois, il doit informer le bureau de l’AIGNB de son évolution. Il revient au mentor et au membre stagiaire de démontrer la progression vers des travaux de plus en plus complexes et de s’assurer que les rapports trimestriels rendent compte d’une expérience de travail en génie ou en sciences de la Terre suffisante avant de demander l’inscription à titre d’ingénieur ou de géoscientifique. Lors de la préparation des rapports, prière de vous reporter aux 5 points qui se trouvent dans les lignes directrices de l’expérience de travail acceptable en génie ou en sciences de la Terre pour les membres stagiaires. Étant donné le niveau moins élevé d’orientation technique et professionnelle offerte dans le cadre d’un programme de mentorat comparativement à la supervision directe, on peut raisonnablement s’attendre qu’il faudra plus de temps pour acquérir l’expérience nécessaire à l’inscription comme ingénieur ou géoscientifique.

Les lignes directrices suivantes décrivent les devoirs et les responsabilités du membre stagiaire :

  • choisir un mentor adéquat qui assurera l’orientation qui convient et solliciter le soutien de l’employeur – le mentor doit être dûment inscrit auprès d’une association, d’un ordre ou d’un « State Board » d’ingénieurs ou de géoscientifiques;
  • demander à l’Association l’approbation du mentor à l’aide du formulaire de demande d’approbation du mentor;
  • garder un journal hebdomadaire de son travail;
  • rédiger et présenter de brefs rapports mensuels qui résument l’expérience dont il faudra discuter avec le mentor à chacune des réunions trimestrielles – il faut remettre à l’Association le formulaire de rapport d’étape dûment rempli, ainsi que les rapports mensuels et le rapport d’évaluation du mentor à tous les TROIS (3) mois.

Les lignes directrices suivantes décrivent les devoirs et les responsabilités de l’employeur :

  • L’employeur convient de soutenir l’ingénieur ou le géoscientifique stagiaire qui participe au programme de mentorat en assurant au mentor l’accès sur les lieux où travaille le membre stagiaire et en lui donnant tous les renseignements nécessaires pour qu’il puisse accéder aux travaux du membre stagiaire.
  • L’employeur signe la clause d’exonération correspondante.

Les lignes directrices suivantes décrivent les devoirs et les responsabilités du mentor :

  • Le mentor doit rencontrer le membre stagiaire tous les trois mois pour examiner son évolution.
  • Au cours des réunions, le mentor devrait ; 
  • – conseiller au membre stagiaire la bonne approche à adopter face aux problèmes techniques; 

    – examiner et évaluer le travail du membre stagiaire pour vérifier qu’il comporte suffisamment de contenu adéquat lié au génie et aux sciences de la Terre, et qu’il fait preuve d’un avancement vers des travaux de plus en plus complexes – se reporter aux 5 points qui se trouvent dans les lignes directrices pour l’expérience de travail acceptable en génie ou en sciences de la Terre pour les membres stagiaires;

    – si, après avoir examiné l’expérience de travail du membre stagiaire, le mentor estime qu’elle ne comporte pas assez d’expériences en génie ou en sciences de la Terre, le mentor doit le porter à l’attention du membre stagiaire et de l’AIGNB; 

    – évaluer les capacités et la conduite professionnelle de manière progressive. 

    – On recommande fortement au mentor de se rendre sur les lieux où travaille le membre stagiaire au moins une fois par trimestre.

    – On demande au mentor de rendre compte de l’évolution à l’Association à tous les trois (3) mois à l’aide du rapport correspondant d’évaluation trimestrielle du mentor.

Les lignes directrices suivantes décrivent les devoirs et les responsabilités de l’Association :

  • confirmer que la personne qui demande de s’inscrire au programme de mentorat a été acceptée en tant que membre stagiaire par l’AIGNB; 
  • donner un certain coup de main au membre stagiaire pour qu’il se trouve un mentor, le cas échéant;
  • faire parvenir les lignes directrices pour l’expérience de travail acceptable en génie ou en sciences de la Terre des membres stagiaires au membre stagiaire pour qu’il les remette au mentor et à l’employeur;
  • s’assurer d’avoir reçu le consentement écrit du mentor et de l’employeur avant de présenter la demande au Comité de l’internat.
  • Le Comité de l’internat étudiera la demande d’inscription au programme de mentorat. On considérera normalement que l’expérience est acceptable au moment de l’acceptation du programme.

Pour en savoir plus au sujet du programme de mentorat ou pour demander de s’y inscrire, communiquez avec Stamatia Baker à l’AIGNB au numéro 506-458-8083 ou, par courrier électronique, à l’adresse 

Expérience de travail pré-diplôme
Toute expérience de travail liée au génie ou aux sciences de la Terre acquise avant l’obtention de son diplôme peut être présentée pour examen par le Comité des admissions de l’AIGNB une fois que vous serez inscrit au programme des membres stagiaires.