Accueil > S'inscrire > Demande > Demandeurs formés à l’étranger

Demandeurs formés à l’étranger

Demandeurs formés à l’étranger

Si vous avez été formé à l’étranger, vous avez probablement de nombreux défis à relever. Vous vous demandez sans doute comment les ingénieurs et les géoscientifiques obtiennent un permis d’exercice, et peut-être pourquoi. Vous serez vraisemblablement heureux d’apprendre que l’AIGNB peut vous aider à revenir au travail.

Vous vous posez peut-être aussi des questions au sujet de :

  • les organismes au service des immigrants et la manière dont ils peuvent vous aider à vous adapter à la vie au Canada;
  • les services gouvernementaux.

Cette section du site Web de l’AIGNB vous aidera à trouver la réponse à ces questions et à de nombreuses autres.

Au Canada, les professions d’ingénieur et de géoscientifique sont des professions réglemententées. Cela signifie que, selon la loi :

  • personne ne peut exercer les professions d’ingénieur ou de géoscientifique sans détenir un permis d’exercice;
  • personne ne peut se dire ingénieur ou géoscientifique sans détenir un permis d’exercice.

De plus, les professions d’ingénieur et de géoscientifique sont régies à l’échelle des provinces.

Cela signifie qu’il faut se procurer le permis pour exercer les professions d’ingénieur ou de géoscientifique dans une province ou un territoire particulier auprès de l’association des ingénieurs ou des géoscientifiques de cette province ou de ce territoire.

En général, il y a une association provinciale d’ingénieurs ou de géoscientifiques dans chacune des provinces ou territoires du Canada. Ces associations servent et protègent le public pour le compte du gouvernement provincial ou territorial.

Si vous prévoyez exercer en génie ou en sciences de la Terre au Nouveau-Brunswick, vous devez obtenir votre permis d’exercice auprès de l’AIGNB. Si vous souhaitez exercer en génie ou en sciences de la Terre dans une autre province ou un autre territoire du Canada, on vous recommande de communiquer avec l’association d’ingénieurs ou de géoscientifiques de cette province ou de ce territoire pour établir les exigences particulières et les processus d’attribution de permis d’exercice propres à cette province ou à ce territoire.

Au Nouveau-Brunswick, c’est à l’Association des ingénieurs et des géoscientifiques (AIGNB) que l’on a accordé le pouvoir et donné la responsabilité de réglementer l’exercice des professions d’ingénieur et de géoscientifique au sein de la province.

  • L’AIGNB est la seule instance au Nouveau-Brunswick et au Canada qui a le pouvoir de délivrer des permis pour exercer en génie et en sciences de la Terre au Nouveau-Brunswick.
  • Pour obtenir un permis d’exercice, il vous faudra présenter une demande à l’AIGNB et lui demander d’évaluer vos compétences.

Exigences pour obtenir le permis d’exercice

(Voir la vidéo)

Pour obtenir le permis d’exercice d’Ingénieurs et géoscientifiquesNouveau-Brunswick, vous devez avoir un statut juridique au Canada et :

  1. répondre aux exigences de formation de l’AIGNB;
  2. répondre aux exigences de l’AIGNB en matière d’expérience de travail, dont l’équivalent d’au moins un an d’expérience canadienne en génie ou en sciences de la Terre;
  3. être de bonnes mœurs et avoir bonne réputation;
  4. faire preuve de connaissances en droit et en déontologie et de professionnalisme en écrivant l’examen national sur l’exercice de la profession;
  5. répondre aux exigences linguistiques en français ou en anglais.

Amorcer le processus de demande

Pour amorcer le processus de demande au Nouveau-Brunswick, vous devez remettre :

  • un formulaire de demande dûment rempli;
  • des relevés officiels des universités que vous avez fréquentées;
  • au besoin, la description de chacun des cours suivis;
  • une traduction certifiée, le cas échéant;
  • le paiement des seuls frais d’évaluation (164,45 $ CAN);
  • un preuve de citoyenneté canadienne ou de résidence au Canada, ou un visa adéquat.

On comparera alors votre formation à la formation obtenue dans le cadre d’un baccalauréat en génie canadien (dans le cas des demandeurs en sciences de la Terre, leurs diplômes seront évalués en les comparant aux exigences de Géoscientifiques Canada en matière de connaissances et d’expérience).

À cette étape, on pourrait demander certains examens techniques ou de contrôle.

Tous les demandeurs doivent écrire l’examen sur l’exercice de la profession.

On examinera votre expérience de travail par la suite. Au moins :

  • 48 mois d’expérience de travail acceptable doivent être attestés par un ingénieur ou un géoscientifique reconnu, ou leur équivalent;
  • douze de ces mois d’expérience doivent avoir été acquis dans un contexte canadien.

REMARQUE : Si on reconnaît que vous avez la formation requise, mais qu’il vous manque les douze mois d’expérience de travail canadienne ou que vous n’avez pas encore réussi l’examen sur l’exercice de la profession, vous pourrez vous inscrire auprès de l’AIGNB en tant que membre stagiaire pour acquérir l’expérience de travail canadienne nécessaire.

Toutes ces exigences sont les mêmes que celles qui s’appliquent à ceux qui font une première demande au Canada.

Autres ressources :